S'identifier - Contact
 

Dernières notes


 Je suis Charlie et après?

 

Le 11 janvier 2015, près de  4 millions de français ont rendu  hommage aux 17 victimes  tombées le 7,8 et 9 janvier 2015 sous les balles de trois djihadistes manipulés et déshumanisés. Exécutés délibérément parce que journalistes, policiers ou juifs, ces attaques ont été minutieusement préparées avec  l'objectif sous jaçant de répendre le chaos dans notre démocratie fragilisée par un climat moral, social et économique très dégradé.  On disait  la France individualiste, pessimiste, déprimée, sans ferveur républicaine…Touchée dans sa chair, la France  a su réagir dignement et se lever pour défendre son idéal républicain de liberté et de vivre ensemble.

Comment ne pas féliciter nos gouvernants d’abord  qui, une fois n’est pas coutume, ont été exemplaires et ont su gérer une crise d’une complexité sans précédent et cela dans un souci de transparence et d’information! Comment ne pas saluer le courage et le professionnalisme des forces de l’ordre spécialisées qui ont su mettre un terme à ses odieuses prises d’otages en épargnant le maximum de vies humaines! Nous sommes en ce matin du 12 janvier 2015 soulagés…et pourtant les défis sont immenses et tout reste à faire. Le peuple de France en s'unissant  va être exigeant, très exigeant. Les politiques dans leur ensemble ne peuvent plus décevoir et espérons que le cours des choses mais surtout,  la manière  de mener les affaires publiques va changer. Ces attentats  et leurs conséquences ont le mérite d’avoir faire prendre conscience  au plus grand nombre  l’extrême  complexité du phénomène djihadiste et va faire voler en éclat, du moins souhaitons le, le simplisme «  lepeniste". Le pouvoir en place a su reprendre la main alors qu’il  aurait pu être mis à terre! Certains parlent de guerre, d’autres de choc de civilisation, le problème est peut être ailleurs. Bien sur que la charia et le djihadisme sont de réels dangers pour nos démocraties occidentales, fragiles par définition, car respectueuses des droits et des libertés. N’oublions pas que les premières victimes dans le monde de ces « fous de dieux » sont les musulmans eux mêmes. Il y a donc peut être un chemin, certes étroit mais qu’il faut tenter d’emprunter. Comme toutes les idéologies et notamment religieuses, elles s’appuient souvent sur deux piliers, celui de la misère et celui de l’ignorance qui débouchent irrémédiablement sur la frustration (n’oublions pas  que les nazis recrutaient leurs disciples parmi les délinquants de droits communs).

La France d’aujourd’hui est dans une situation paradoxale,  à la fois terreau idéal pour le djihadisme et peut être aussi le point de départ de son déclin en occident et par ricochet en orient. En effet, le sursaut du peuple français, (sans précédent depuis la fin de la deuxième guerre mondiale) met en évidence un attachement à un modèle républicain unique au monde et qui,  à l’heure d’un obscurantisme militant, porte des valeurs universelles. Malheureusement,  le socle de notre démocratie « Liberté, Egalité et Fraternité » a été mise à mal depuis plusieurs décennies et a fait l’objet de compromissions et de renoncements aux profits de calculs électoraux. Le monde et notre France ont radicalement changé en 30 ans et pourtant notre triptyque fondateur est toujours d’actualité. Néanmoins, il est urgent que ce paradigme devienne réalité, qu’il soit expliqué et diffusé à travers le pays. C’est à nous, peuple de France à "partir en croisade », de refaire la preuve  que notre modèle est avant gardiste et fonctionne, que la laïcité à la française est la garantie du vivre ensemble et du respect des différences et des cultures; que l’égalité des chances est indispensable à l’intégration et que l’état de droit  et  la liberté totale d’expression sont constitutifs des démocraties modernes. Si nous relevons ce défi et cela sans compromis et qu’enfin les minorités, notamment d’origine musulmane trouvent leur place dans notre société alors cette « innovation à la française » pourrait être déclinée ailleurs en Europe mais aussi dans le monde et peut être dans le monde musulman qui doit enfin embrasser au risque de se déchirer encore pendant longtemps, la modernité.

Notre mission d’aujourd’hui et de demain : Combattre  pour notre idéal républicain,  persévérer et espérer !

David Nitlich